LE SANG DE JÉSUS A FAIT ÉCLATER LE JOUG DE L’ENNEMI

« Venez à moi, vous tous qui êtes chargés et fatigués, je vous donnerai le repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. »

Matthieu 11 : 28-29

Selon le dictionnaire, le joug est une pièce de bois utilisée pour atteler les animaux de trait. Joug simple ou double. Joug de tête, de garrot.

Au sens figuré, le même terme synonyme de fardeau ou lien, veut dire sujétion.

 La compréhension du joug dans la Bible est relative à celle qu’on se fait de la délivrance. Pour cette raison, il est important de rappeler qu’à la suite du péché commis par le premier homme, le diable et ses démons ont imposé aux humains des jougs écrasants en les soumettant à une rude servitude du péché et de la mort. Le Christ, en revanche, oint du Saint-Esprit et de force est venu libérer l’humanité, du moins ceux qui croient en son œuvre salvatrice, de tout fardeau de vanité sous lequel elle ployait (Actes 10 : 38, Romains 5 : 18-21).

Par son Sang versé à la croix pour nous racheter, le Seigneur JésusChrist décréta de manière absolue, en son nom, la délivrance aux captifs. En Jésus, le grand pasteur des brebis, les vrais adorateurs ne peuvent aucunement être captifs des œuvres du diable ou contrôlés par des démons.

Aucun esprit ne pourra nous nuire aussi longtemps que nous nous laisserons conduire par l’Esprit du Seigneur au moyen de sa parole toute puissante! Ainsi, quiconque croira sincèrement en Jésus-Christ comme son Sauveur sera libéré du joug du péché et de la mort. Le sang de l’agneau de Dieu, notre Rédempteur, le Destructeur des œuvres du diable, a brisé de manière irrémédiable le sceptre avec le joug de la malédiction. Apocalypse 1 : 5-6; Romains 8 : 1, 33-34; Apocalypse 12 : 11

« Venez à moi, vous tous qui êtes chargés et fatigués, je vous donnerai le repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. », continue de dire Jésus, dans Matthieu 11 : 28-29, à tous ceux qui sont accablés sous le fardeau de tourments.

Les versets ci-après, relatifs au joug, alimenteront davantage notre foi dans ce monde où l’imposture du diable bat son plein en ces temps de la fin par le truchement de faux docteurs de l’évangile. 

Quelques versets distinctifs relatifs au joug dans la Bible

Je suis l’Éternel, votre Dieu, qui vous a fait sortir du pays d’Égypte, qui vous ai tirés de la servitude ; j’ai brisé les liens de votre joug, et je vous ai fait marcher la tête levée. Lévitique 26 : 13

Car le joug qui pesait sur lui, Le bâton qui frappait son dos, La verge de celui qui l’opprimait, Tu les brises, comme à la journée de Madian. Esaïe 9 : 4

En ce jour, son fardeau sera ôté de dessus ton épaule, Et son joug de dessus ton cou; Et la graisse fera éclater le joug. Esaïe 10 : 27

En ce jour-là, dit l’Éternel des armées, Je briserai son joug de dessus ton cou, Je romprai tes liens, Et des étrangers ne t’assujettiront plus. Jérémie 30 : 8

Je briserai l’Assyrien dans mon pays, Je le foulerai aux pieds sur mes montagnes; Et son joug leur sera ôté, Et son fardeau sera ôté de leurs épaules. Esaïe 14 : 25

Ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël: Je brise le joug du roi de Babylone! Jérémie 28 : 4

J’étais irrité contre mon peuple, J’avais profané mon héritage, Et je les avais livrés entre tes mains: Tu n’as pas eu pour eux de la compassion, Tu as durement appesanti ton joug sur le vieillard. Esaïe 46 : 7

Voici le jeûne auquel je prends plaisir: Détache les chaînes de la méchanceté, Dénoue les liens de la servitude, Renvoie libres les opprimés, Et que l’on rompe toute espèce de joug; Esaïe 58 : 6

Va, et dis à Hanania: Ainsi parle l’Éternel: Tu as brisé un joug de bois, et tu auras à sa place un joug de fer. Jérémie 28 : 13

Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. Matthieu 11 : 29-30

Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? 2 Corinthiens 6 : 14

C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude. Galates 5 :1

Le Seigneur revient bientôt!

Tony Kunsende

La vidéo sur l’article

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.